noyaux d'abricotes: une thérapie qui dérange!

claude38
Messages : 1
Inscription : mer. août 01, 2018 7:34 pm

mer. août 01, 2018 8:19 pm

Sous l'égide de l'Anses, en général très accommodante avec les pesticides et autres poisons qui détruisent nos santés, sourde à ceux qui ( comme Polinis et de nombrex apiculteurs par ex.) s'adressent à elle pour qu'elle entreprennent enfin des étude sérieuses sur la question de la disparition des abeilles et la présence de ces mêmes pesticides (neurotoxiques) dans la plupart de nos aliments, est conduite une nouvelle offensive contre une thérapie anticancéreuse très ancienne qui a sauvée bien des vies (si l'on en juge par l'abondance des témoignages convergents présents dans les forums- ce n'est certes pas "scientifique" mais c'est un indice fort- ), à savoir la consommation à dose RAISONNABLE d' amandes amères présentes dans les noyaux d'abricots et de pêches.
Cette guerre contre la médecine naturelle dure depuis plus d'un siècle, bien avant l'apparition de l'industrie pharmaceutique et de ses dictats. En effet, le Laétrile (ou vit B17) faisait déjà, dans les années 1890 , l'objet de vives attaques de la part des ... pharmaciens.
Mettre l'accent sur de rares accidents liés à des consommations allant bien au-delà du raisonnable tout en minorant les effets salutaires de cette thérapie n'est pas honnête, pas plus que d'affirmer qu'il n'existe aucune étude en attestant l'efficacité. D'une part il faudrait être vraiment naïf pour penser qu'un quelconque laboratoire ou organisme affilié financerait une étude à grande échelle sur une substance non brevetable, et d'autre part, quand bien même il en existerait, comme c'est le cas pour la vit c en injection (ou liposomale aujourd'hui) à haute dose (efficacité remarquable et démontrée plusieurs centaines de fois!) , la thérapie à PH élevé, l'hyperthermie, le jeune thérapeutique ( cure Gerson/Kelley, Breuss etc.) ou tout simplement l'homéopathie (des études à grande échelle effectuées récemment aux USA attestent la guérison totale ou nette amélioration d'environ 40% de cancers, 40% vous avez bien lu!), elle(s) serait ignorée, sinon minorée voire dénigré: on trouvera toujours une raison, sous couvert de scientificité: non probante, non validée par la "communauté scientifique et patin couffin. C'est la même histoire que pour le glyphosate et la dénégation des travaux remarquables du Pr Seralini. quand on veut tuer son chien...

Pour en revenir aux noyaux d'abricotes, voici une source d'information solide, qui explique le comment du pourquoi:
http://anti-cancer.activite.eu/vitamine ... me-cancer/
Voir aussi les témignages sur Amazon , malheureusement bien vite effacés...
Répondre

Revenir à « Cancers »